Oui, il est possible de vivre avec les amis de son essence tout en conservant son autonomie, en respectant les rapports privilégiés de chacun et les droits acquis! Il n’est pas nécessaire de partager le même toit ou le même environnement que ses partenaires; mais à l’occasion, les réunir tous pour fêter ensemble relève d’un partnership amoureux réussi.

Mais comment surmonter la jalousie?

La jalousie est une névrose qu’il importe de soigner. Celui qui se laisse emporter par son courant est perdu. Il peut devenir gravement malade ou dangereux pour lui-même et les autres. La philosophie jovialiste, qui montre l’importance de l’appui, de l’approbation et de la compréhension dans les rapports humains, qui prône l’ouverture d’esprit en amour pour apprendre à devenir plus vaste, plus solide sur le plan émotionnel, bref à se suffire soi-même constitue à mon avis le meilleur moyen pour parvenir à se libérer de sa jalousie.

La santé psychique d’une personne se reconnaît au fait qu’elle est bien avec elle-même, quelles que soient les conditions environnantes. Une personne mal dans sa peau, inquiète, instable, suspicieuse ou étroite d’esprit ne pourrait pas faire partie d’un partnership, puisqu’elle serait incapable de prendre dans ses bras l’amoureux ou l’amoureuse de son conjoint. Un individu jaloux est un quelqu’un qui manque de confiance en lui-même, qui n’a pas encore compris qu’il est le seul responsable de sa vie, que l’autre ne lui appartient pas et qu’il n’est pas son gardien. Il est par conséquent incomplet par lui-même. Plutôt que de chercher des suppléments à son bonheur, il sera désespérément en quête de quelqu’un pour le compléter, et son amour possessif et romantique sera un obstacle à sa réalisation ainsi qu’à celle de l’autre.

Cesser de douter constamment de soi-même, de se discréditer, de se plaindre, de craindre les pires scénarios ou de dramatiser est essentiel au bonheur. Nul ne peut donner du bonheur à un autre s’il n’est pas lui-même heureux. La création (dessin, peinture, écriture, musique, sculpture, architecture), la lecture, la discipline, l’organisation, la ponctualité et, naturellement, la pratique consciente de ce que nous avons analysé ensemble jusqu’ici peuvent aider considérablement quelqu’un à devenir plus vaste et complet par lui-même.

Le mieux, à mon avis, quand on se sait jaloux et qu’on veut régler ce problème est encore, comme devant tout obstacle à franchir, de foncer dedans pour s’en libérer! Il s’agit de prendre son courage à deux mains et de se dire : « « Oui, tu es capable! Invite l’amant de ta femme ou la maîtresse de ton mari à souper! Tu seras fie(ère) de toi, et tu consolideras à jamais ton union avec ton conjoint qui n’en reviendra pas. En outre, quand au cours de la soirée tu riras avec l’invité(é), tu t’apercevras qu’il(elle) est comme toi ».

En effet, nous nous ressemblons tous beaucoup, et nous ne sommes pas séparés d’autrui en dépit de nos différences. Un accueil chaleureux et honnête fait ressortir le bon côté des autres, les rend amicaux, réchauffe les natures froides, calme les plus exaltées et neutralise la compétition.

Vivre au présent, et non en se morfondant sur le passé ou en craignant un futur possible est important pour rester centré. Si votre conjoint est dans les bras d’un autre et que vous êtes sur le point d’exploser, rappelez-vous qu’à ce moment-même personne ne vous bat et que si ce n’était de votre imagination fertile qui invente des scénarios, vous ne souffririez pas. Comme le dit si bien notre philosophe : « La photo d’un chien enragé ne mord pas! ».

S’unir à un groupe de personnes dont les intérêts sont les mêmes s’avère toujours positif. Rencontrer des gens qui partagent des affinités communes ou des craintes qu’ils sont prêts à surmonter, qui reconnaissent l’importance d’une philosophie axée sur l’ouverture et le bonheur est enrichissant.

Or, pour ceux et celles qui auraient à cœur d’expérimenter ce nouveau mode de vie auprès de personnes, comme elles, désireuses de s’épanouir et de s’ouvrir en amour, je vous invite à vous joindre au Mouvement jovialiste. Il s’agit d’un mouvement social créé au Québec par André Moreau il y a 44 ans, dont l’objectif est de répandre le bonheur et de former l’humain par la fête. Pour obtenir des renseignements, cliquez ici : Mouvement jovialiste

©2018 Jackie Lacoursière | Création du site ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?